Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

111: L'Intervention Divine

Publié le par Filbert

Iffrit jeta un oeil par la fenêtre du cinquième étage. Comme il s'y attendait la rue était déserte. Il avait parfaitement réussi son coup jusque là. L'enlèvement de l'évêque Boniface était passé inaperçu et le démon de Belial avait emmené sa prise dans le bâtiment administratif d'un zoning industriel désaffecté dans le fin fond de la Sibérie. Il avait suivi les instructions à la lettre et décrocherait certainement son grade 2 d'ici quelques minutes, dès qu'ils seraient venus chercher l'otage.

Dehors le temps était à l'orage. Il pleuvait à verse. Dans le coin de la pièce, l'évêque gémit tandis qu'il reprenait connaissance.

"Hurle tant que tu veux, dit Iffrit, le premier village est à une bonne centaine de kilomètres. Personne ne t'entendra. Par contre, ne t'avise pas d'essayer de me fausser compagnie si tu ne veux pas brûler en Enfer!"

Il joignit le geste à la parole en invoquant une flamme dans sa main droite. L'évêque se figea de terreur.

Parfait ! Il se tiendra tranquille à présent. De toutes façons il n'irait pas très loin sous cette tempête. Iffrit pensa avec envie à son grade 2 bientôt acquis. Dès qu'ils seraient là.

A propos où sont-ils? Il jeta un oeil à sa montre. Ils étaient en retard. Pas normal. Inquiet, il sortit son portable et composa le numéro de son contact.

L'atmosphère changea soudain. Le soleil fit une trouée dans l'épais nuage et éclaira le bâtiment administratif des ses rayons bienfaisants. Uniquement le bâtiment administratif ...

A l'autre bout du fil, une voix féminine:

"Bonjour! Vous êtes bien sur la messagerie de Monseigneur Dominique, l'Archange de la Justice. Veuillez ne pas bouger ni raccrocher pendant que nous triangulons votre position. Si vous appeler pour vous confesser, faites le 1. Si vous voulez dénoncer un collègue, faites le 2. Détendez-vous. Vous avez sûrement quelque chose à vous reprocher. Il vous suffit de tout nous raconter après le bip"

BIIIIIIP !

Iffrit jura en raccrochant et vérifia le numéro qu'il avait composé. Le 111.

Étrange! Il aurait pourtant juré avoir composé le bon numéro. Le bruit d'un hélicoptère attira son attention vers l'extérieur. Trois Apaches tournaient autour du bâtiment tandis qu'au sol deux sections lourdes de soldats de Dieu s'apprêtaient à prendre le bâtiment d'assaut. Une autre section devait probablement tenter d'entrer par le toit.

Impossible! Il avait pourtant tout accompli de main de maître jusque là.

Une vive douleur saisit Iffrit dans le bas du dos et au niveau du ventre et il s'aperçut qu'il avait la lame d'un espadon de 2 mètres 10 de long et de plus de 4 kilos à travers le corps. Bien entendu, pour Iffrit, comme pour tout bon démon qui se respecte, la douleur n'était qu'un signal. Qu'il choisit d'ignorer. L'ange étant dans son dos, Iffrit tenta de se retourner pour lui cracher son jet de flammes mais l'ange le prit de vitesse.

"Par la Sainte Lame de Laurent retourne en Enfer démon!"

L'épée se mit à briller d'un éclat intense. La dernière sensation qu'il éprouva fut celle d'une lame remontant vivement de son abdomen vers sa tête.

 

Iffrit se retrouva directement en Enfer sans passer par la case Purgatoire et sans toucher son grade 2. Il avait pourtant mit son plan au point minutieusement. Tout s'était déroulé sans accrocs. Il était à deux doigt de son avancement !

 

Mais Dieu en avait décidé autrement...

Commenter cet article